Christelle Firework

Thérapeute holistique certifié thérapeute-holistique - certifié - bien-être - santé - équilibre - corps - esprit - guérison - médecine-douce - thérapie-alternative - développement-personnel - accompagnement - écoute - transformation - holistique
Charte de la Terre : lois universelles

Charte de la Terre : respect, protection, paix, justice et amour

La Charte de la Terre sera effective quand nous le déciderons car nous nous trouvons à un moment déterminant de l’histoire de la Terre. C’est le moment où l’humanité doit décider de son avenir. Dans un monde de plus en plus interdépendant et fragile, le futur est à la fois très inquiétant et très prometteur. Cependant l’espoir est obligatoire si nous voulons renaître à la paix mais surtout à l’amour.

Désormais, nous devons unir nos efforts à travers le charte de la Terre afin de donner naissance à une société mondiale durable. Ce nouvel espace est fondée sur le respect de la nature, les droits universels de l’être humain, la justice économique et la paix. Dans ce but, il est impératif que nous, les peuples de la Terre, déclarions notre responsabilité les uns envers les autres. Mais aussi envers la communauté de la vie ainsi qu’envers les générations futures. Mais avant toutes choses aux différents aspects de la Charte de la Terre.

Charte de la Terre

1 – Respecter la Terre et toute forme de vie.

2 – Prendre soin de la communauté de la vie avec compréhension, compassion et amour.

3 – Bâtir des sociétés démocratiques, justes, participatives, durables et pacifiques.

4 – Préserver la richesse et la beauté de la Terre pour les générations présentes et futures.

5 – Protéger mais également rétablir l’intégrité des systèmes écologiques de la Terre.  En particulier la diversité biologique et les processus naturels qui assurent le maintien de la vie.

6 – Préserver l’environnement comme sa propre demeure. De ce fait, appliquer le principe de précaution lorsque les connaissances sont insuffisantes.

LIRE AUSSI  Bulle de protection et visualisation : Comment mettre en pratique ?

7 – Adopter des modes de production, de consommation et de reproduction  qui préservent les capacités régénératrices de la Terre. Les droits des hommes et le bien-être commun doivent être traité dans les priorités.

8 – Faire progresser l’étude de l’écologie durable. Promouvoir l’échange libre  et l’application élargie des connaissances acquises.

9 – Éradiquer la pauvreté en tant qu’impératif éthique, social et environnemental.

10 – S’assurer que les activités et les institutions économiques à tous les niveaux  favorisent le développement humain de manière juste et durable.

11 – Affirmer l’égalité ainsi que l’équité des sexes. C’est une condition préalable au développement durable  afin d’assurer l’accès universel à l’éducation, aux soins de santé et aux possibilités économiques.

12 – Défendre le droit de tous les êtres vivants. Donc un environnement naturel et social favorisant la dignité humaine est indispensable. La santé physique et le bien-être spirituel sont également mis en premier rang dans cette charte.

13 – Renforcer les institutions démocratiques à tous les niveaux  et promouvoir la transparence et l’imputabilité dans la façon de gouverner,  la participation de tous dans la prise de décision, et l’accès à la justice.

14 – Intégrer au système d’éducation et à la formation continue les connaissances,  les valeurs et les compétences nécessaires à un mode de vie durable.

15 – Traiter tous les êtres vivants avec respect et considération.

16 – Promouvoir une culture de tolérance, de non-violence et de paix.

Terre, Nature, environnement et humanité

Terre, Nature, environnement et humanitéEn tant qu’êtres humains, nos tendances individuelles envers l’environnement n’ont d’importance que dans la mesure où nous répandons ces idées bénéfiques pour l’environnement dans nos valeurs culturelles en tant que société. Que nous nous considérions ou non comme séparés de la nature est quelque peu hors de propos dans le domaine de la préservation de l’environnement. Dans les deux systèmes de pensée, les humains ont la capacité de développer des croyances complaisantes.

LIRE AUSSI  Vol de l'énergie vitale : Comprendre le processus et se protéger

La révolution industrielle a montré que les humains ont ressenti le besoin de se distancer et d’être séparés de la nature. Un comportement conduisant à la destruction des ressources naturelles.

De nombreuses sociétés primitives ont ressenti un lien intrinsèque profond avec la Terre. De nombreuses cultures sont capable de comprendre l’importance de notre lien avec la nature. Nous sommes en mesure d’utiliser les ressources naturelles à notre avantage dans le respect.

Charte de la Terre : respect, protection, paix, justice et amour

Déconnexion de la nature et destruction des ressources naturelles

Comment peut-on naître dans une société dépendante de la croissance économique et de la destruction des ressources naturelles ? 

La réponse est simple mais s’accompagne de nombreuses explications. Souvent, les individus qui font partie des générations récentes ne peuvent pas saisir notre lien intrinsèque avec la nature. Cela peut s’expliquer par la normalisation de notre système économique. Un système basé sur la croissance et l’utilisation des ressources naturelles n’est pas viable à long terme.

De nombreux partisans de l’industrie ont grandi dans une culture qui valorise l’optimisme technologique. Une idée selon laquelle les améliorations technologiques soutiendront la vie.

Il est important de comprendre que bon nombre de ces personnes sont déconnectées de la nature en raison de l’influence des gains en capital

La déconnexion de la nature ne définit pas automatiquement un individu comme un danger pour l’environnement et le Terre. Souvent, les individus qui se sentent séparés de la nature savent que nous coexistons tous dans l’environnement mondial. Par conséquent, notre destin est d’une certaine manière influencé les uns par les autres. Les personnes qui se sentent faire partie de la nature estiment également que la nature mérite un grand respect de notre part.

L’écologie, c’est avant tout la défense des écosystèmes, composés par une multitude d’organismes. Pour adopter une démarche écologique, il est important de comprendre l’équilibre de la relation entre l’homme et la nature, de l’aimer et de le protéger.

Charles Darwin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *