Christelle Firework

Thérapeute holistique certifié

Hypnose Quantique, Thérapies Holistiques, Coaching et Formations

QHHT | Une vie d'esclavage | Au-delà de la dualité

QHHT | Une vie d’esclavage | Au-delà de la dualité

Dans cette séance, nous abordons avec Françoise son choix d’âme de vivre une vie d’esclavage. Françoise se retrouve sur un sol sec et aride. Elle est jeune africaine à la peau noire et vit très simplement dans un village dans un aspect de communauté. Un peu plus tard, elle me décrit que des hommes blancs viennent pour trouver de l’or et ce peuple les aident. À  cette période, elle est mariée et a trois enfant (2 filles et un garçon) et ne comprend pas cette situation.

 

Plus tard, elle est enlevée par des des blancs avec ses enfants, ces blancs ont tués les hommes de son village. Les femmes et les enfants sont mis sur un bateau en direction des Amériques pour être vendue en tant qu’esclave. Elle est séparée de ses enfants une fois arrivée aux Amériques, ils sont tous vendus en tant qu’esclaves pour servir dans des domaines.

Plus tard dans le temps de cette vie, elle se retrouve très confuse. Elle est seule et sans argent et erre sans but aux Amériques. Elle n’est plus esclave et ne sait pas quoi faire, elle est désespérée. Tous les esclaves ont été lâché dans la nature sans ressources ni toit sur la tête. Elle s’installe donc dans une cabane en forêt en utilisant ce que la nature lui offre pour vivre.

Une vie d’esclavage choisie pour l’expérimentation

Une fois de l’autre coté, Françoise m’explique qu’elle a choisi cette expérimentation de vie d’esclavage et qu’elle s’apprête déjà à repartir en Afrique pour une autre expérimentation. Nous discutons donc de différents aspects et de la vision des choses de l’autre coté. Il semblerait ainsi que l’incarnation aide à découvrir le panel des émotions par le vécu dans toute la dualité. Ce sont des connaissances primordiales et aussi indispensables pour l’évolution de l’âme.

LIRE AUSSI  QHHT | Mon Corps ... Mon Temple | Corps, énergie, temple, création, justesse, choix

L’abolition de l’esclavage aux états-unis

Le début de la période esclavagiste en Amérique du Nord remonte à l’arrivée des colons britanniques. La première colonie est fondée en Virginie en 1607. Et la première arrivée documentée d’esclaves en provenance d’Afrique date de 1619. C’est un bateau corsaire, le White Lion, qui a jeté l’ancre dans la ville de Hampton, autrefois appelée Point Comfort. A son bord se trouvait une vingtaine d’esclaves provenant d’Angola. Le musée d’Histoire de Hampton explique que ces hommes avaient d’abord été capturés par des Portugais, puis embarqués à bord du navire négrier São João Baptista, en compagnie de plus de 300 autres esclaves.

Au milieu du XIXe siècle, tout oppose les états du Nord, industriels, et ceux du Sud, esclavagistes. En 1860, Abraham Lincoln est élu président, ce qui pousse la Caroline du Sud à faire sécession. La guerre de Sécession éclate donc en 1861… Et durera jusqu’en 1865. L’un des enjeux de cette guerre était l’abolition de l’esclavage. En pleine guerre, le président Abraham Lincoln décide donc d’émanciper les esclaves. Le Nord finit par l’emporter, et le XIIIe amendement de la Constitution est voté en janvier 1865. Il déclare que « ni esclavage ni servitude involontaire n’existeront aux États-Unis ni dans aucun des lieux soumis à leur juridiction ». L’assassinat du président en avril fait qu’il faudra attendre le 18 décembre 1865 pour que le texte soit promulgué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *