Christelle Firework

Thérapeute holistique certifié

Hypnose Quantique, Thérapies Holistiques, Coaching et Formations

Blocages énergétiques ou l'origine des maux - Christelle Firework

Blocages énergétiques ou l’origine première des maux

Globalement, nous sommes peu nombreux à avoir en conscience que la plupart de nos maux sont étroitement liés à des blocages énergétiques. Selon la médecine holistique, chacun de nous possède quatre corps interdépendants : le corps physique, l’énergétique, l’émotionnel et le mental. Chaque organisme a sa mission et lui seul peut la remplir.

Les relations que nous établissons avec les parents, les frères et sœurs, les partenaires, les enfants et les autres proches influencent nos vies et déplacent nos sentiments et nos émotions entre le positif et le négatif. Ces émotions ou sentiments se situent dans le plexus solaire : dans le ventre on a le courage de vivre ou on se fâche, dans le ventre on a le courage ou on a peur, dans le cœur on aime ou on déteste.

Corps énergétique et blocages énergétiques

Corps énergétique

Il s’appelle Aura et est composé de Chakras. Il mesure environ deux mètres autour du corps physique et est de l’énergie pure. L’aura ne peut pas être vue à l’œil nu avec l’œil humain mais en développant les facultés extrasensorielles du chakra du troisième œil, il est possible qu’une personne puisse la voir.

Si tous les organes remplissent correctement leur fonction, la personne est en pleine santé. Mais, si vous rencontrez un blocage dans le corps énergétique, il y aura des répercussions sous forme de troubles physiques, émotionnels et – dans le pire des cas – mentaux.

Le corps énergétique obtient de l’énergie par la nourriture, l’air et le soleil. L’énergie est distribuée dans tout le corps physique par les méridiens. L’énergie nous permet d’effectuer des actions physiques, émotionnelles et mentales. Il rend également les cellules capables de se reproduire correctement. Tout fonctionne tant que l’énergie atteint tout le corps physique.

LIRE AUSSI  Respiration consciente pendant une séance de travail corporel

Comment se forment les blocages énergétiques

Comment se forment les blocages énergétiques

Il y a des moments où la personne éprouve un impact émotionnel négatif : discussion, conflit, dégoût, perte… Si elle n’est pas libérée immédiatement, cette émotion devient matière et provoque une stagnation d’énergie qui obstrue les méridiens. C’est ce que nous appelons les blocages énergétiques.

Les blocages énergétiques ont des répercussions à la fois physiques et émotionnelles. Sur le plan physique, un blocage génère une pression sur les organes environnants et absorbe leur énergie. Ces organes s’enflamment, s’affaiblissent et finissent par développer des maladies. Les cellules qui forment le blocage, quant à elles, gagnent en taille et en force au point d’altérer leur ADN, pouvant générer des tumeurs, des fibromes et des kystes.

Pour éviter les maladies cancéreuses, le corps ouvre de petites fissures là où il y a un blocage. C’est sa façon de provoquer des fuites d’énergie pour ne pas alimenter les cellules du blocage et les empêcher de prendre de la force. Lorsqu’il y a des fuites, il y a aussi des parties du corps qui reçoivent moins d’énergie et s’affaiblissent.

Il est habituel que le plus touché soit le système nerveux. Un système nerveux affaibli amène la personne à ressentir des impacts émotionnels (anxiété, angoisse…) de manière amplifiée, avec une intensité qui double ou triple ce qui serait normal. Ainsi, le corps physique transfère le problème au corps émotionnel.

Libérer les émotions négatives

Libérer les émotions négatives

Afin de ne pas déclencher ce processus, il est important de libérer immédiatement les émotions négatives, car après environ quatre heures, l’impact négatif se transforme en matière et commence à obstruer les méridiens. La façon de se débarrasser de ces émotions est d’exprimer les sentiments et de les verbaliser. En d’autres termes, il faut pleurer, crier ou simplement parler à la personne qui nous a fait du mal et lui dire ce qu’elle nous a fait ressentir. Il existe également des techniques de respiration pour libérer ces impacts si l’individu y met l’intention.

LIRE AUSSI  La spasmophilie, maladie du manque d'amour qui s'ignore

Types de blocages énergétiques

Il existe de nombreux types de blocages énergétiques. Je vais exposer les plus courants

Les blocages énergétiques les plus courants :

Types de blocages énergétiques

Blocage cérébral

Il est situé dans les lobes pariétaux et se forme en n’exprimant pas verbalement ce que l’on pense ou ressent. Sur le plan physique, il génère des maux de tête, des migraines et des vertiges. Quant aux troubles émotionnels, ils provoquent des pensées circulaires et obsessionnelles, de la dispersion, des pensées enchaînées qui ne permettent pas de focaliser l’attention, un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) et des insomnies.

Blocage de la communication

Il se forme dans le cou et sa cause est le fait de ne pas exprimer verbalement ses sentiments. En tant que troubles physiques, il affecte le système immunitaire (glande thyroïde et thymus), ainsi que des problèmes hormonaux et des cordes vocales. Sur le plan émotionnel, les blocages de la communication sociale entraînent une insécurité et un manque d’estime de soi. Ceux de la communication intime, formés dans l’enfance, rendent difficile la communication fluide et l’expression des sentiments.

Blocage du plexus

Il se forme dans le plexus solaire en raison de l’accumulation d’angoisse et d’anxiété tout au long de la vie. En fait, une partie de tout blocage énergétique va au plexus. Sur le plan physique, il provoque des problèmes respiratoires (asthme) et cutanés (allergies). Quant aux troubles émotionnels, il altère le système nerveux (stress, anxiété, angoisse…).

Blocage familial actuel

Il prend naissance dans la partie supérieure de l’utérus en raison de problèmes de coexistence dans l’environnement immédiat (famille, travail ou école). Sur le plan physique, il peut provoquer des troubles digestifs (hernies hiatales, intolérances alimentaires…). Quant aux troubles émotionnels, ils sont les mêmes que ceux du blocage familial racine, mais majorés.

LIRE AUSSI  Le Côlon, les jugements et les Préjugés

Blocage de l’impuissance

Il se forme dans les reins et est lié à la peur, au sentiment d’impuissance face aux problèmes émotionnels, au travail et à l’argent ou à l’école. Il provoque l’affaiblissement et l’inflammation du bas du dos, ce qui entraîne des problèmes au niveau des reins, des voies urinaires et de la vessie (rétention d’eau, formation de calculs rénaux, coliques…). Le rein cesse de produire de l’énergie vitale et cela se traduit par une sensation de fatigue, un sentiment de lâcheté, un manque de joie et des illusions.

Les symptômes des blocages énergétiques

La vérité est que la plupart des gens ont tendance à être bloqués dans une plus ou moins grande mesure. Cependant, il existe des symptômes qui devraient nous faire prendre conscience de la gravité de la situation, tels que :

  • insomnie,
  • ne pas pouvoir se déconnecter
  • se sentir mal sans raison apparente
  • se sentir triste
  • ne pas savoir quelle direction prendre dans la vie
  • se sentir épuisé
  • toujours jeter le blâme sur les autres ou avoir des pensées négatives

Alors si vous vous reconnaissez dans cette symptomatologie, il est peut-être temps de vous y intéresser de plus prés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *