Christelle Firework

Thérapeute holistique certifié

Hypnose Quantique, Thérapies Holistiques, Coaching et Formations

Maladie de peau = Eczéma : De quoi suis-je séparé(e) ?

Maladie de peau = Eczéma : De quoi suis-je séparé(e) ?

L’ eczéma est la grande maladie de la séparation. Eczéma, « maladie des ex-aimés, l’ayant été ou craignant de l’être »

Par extension devant un eczéma se pose la question : De quoi suis-je séparé(e) ? De quoi je ne supporte pas d’être séparé(e) ?  Dans l’utérus, l’enfant baigne dans le liquide amniotique au point que le contact avec la totalité de son corps soit caractéristique de cette phase de la vie. Jamais, plus tard dans sa vie (sauf en se baignant) un être n’aura un contact de ce type. La disparition de ce contact est caractéristique de la première puis de toutes les autres séparations. C’est aussi la période où l’enfant est au plus près de sa vérité. De quelle vérité de moi-même suis-je séparé(e) ?

L’eczéma, dans son aspect physique, a l’apparence de peau qui aurait été arrachée et qui cicatriserait mal.

 

Les localisations de l’eczéma sont très parlantes :

  • L’ eczéma généralisé nous ramène à une séparation brutale, totale et précoce.
  • La plus banale de toutes les localisations, c’est la croûte de lait qui couvre le crâne des nouveau-nés, témoin d’une tête qui ne repose plus sur le fond de l’utérus.
  • Les eczémas derrière les oreilles chez le bébé sont des signes mineurs d’une tendance à l’eczéma.
  • L’eczéma du conduit auditif, comme les gens qui se grattent toujours les oreilles, au besoin avec un objet, traduit un problème assez subtil, souvent non conscient. Une séparation d’avec ce que l’on est vraiment soi-même. Dans une note d’équilibre animus-anima. Un désaccord entre mon germe et mon être.
  • L’occiput traduit une anxiété avec appréhension.
  • L’eczéma du cuir chevelu traduit un tempérament anxieux habituel. Les pellicules en sont la forme mineure.
  • Sur le front, c’est l’autonomisation des pensées. Un problème d’identité véritable.
  • L’eczéma du cou correspond à une difficulté dans le vécu et les perceptions affectives et émotives..
  • Aux yeux et aux paupières : ce que je neveux pas voir, avec souvent colère et intolérance.
  • Le pouce et le dos de la main au niveau du pouce, chez des enfants qui sucent encore leur pouce ou chez l’adulte qui reste dans cette problématique de séparation orale, comme s’il suçait encore son pouce, comme si le fait de ne plus téter restait une plaie affective ouverte.
  • L’eczéma de la paume de la main survient chez des personnes à l’affectivité et l’émotivité mal maîtrisées. Être séparé de son propre désir.
  •  L’eczéma et les démangeaisons du poignet traduisent des difficultés dans la vie de couple et de la sexualité. A la face antérieure il y a le sentiment d’être dominé. Au dos du poignet et de la main, il y a désir de dominer, avec désir sexuel au besoin difficile à maîtriser.
LIRE AUSSI  Le Côlon, les jugements et les Préjugés

L’eczéma traduit également :

  •  Aux plis du genou et du coude, nous sommes en face de personnalités timides ayant du mal à entrer en contact avec la société et à se déployer. Le pli du coude a une connotation de timidité plus intellectuelle, le genou plus instinctif.
  • L’eczéma autour de l’ombilic traduit souvent chez l’adulte un attachement très prolongé à des notions du passé.
  • L’eczéma ou simplement la peau sèche sur le ventre traduit une tension affective non résolue du petit bébé. Il y a souvent association d’eczéma du bas du dos. Cela nous fait évoquer une composante psycho-généalogique.
  • Au sternum, voire sur les seins, l’eczéma nous renvoie de manière caractéristique à une problématique de type psycho-généalogique.
  • L’eczéma du deltoïde, c’est-à-dire du muscle de l’épaule, envoie à un stress professionnel de type financier ou légal. Être confronté(e) à la dureté de la loi et à la peur des foudres, être enfermé(e) dans la culpabilité et la peur de la faute.
  • L’eczéma des mollets, particulièrement sur la face externe, correspond à la nécessité de se séparer dans une situation d’impossibilité de séparation consciente ou inconsciente chez un adulte : « je veux être séparé, mais je n’y arrive pas ».

Donc, la notion de la séparation renvoie chacun de nous à son histoire et à son vécu personnel et familial où prennent source nos croyances.

Extrait : Grand dictionnaire malaises et maladies

L’eczéma est une affection de la peau surmontée par des zones rouges pouvant apparaître autant chez l’adulte que chez l’enfant. Je suis une personne hypersensible. Je n’ai pas appris à m’aimer et, comme je crains d’être blessé, je vis beaucoup en fonction de ce que les autres attendent de moi. J’ai peur d’être abandonné. Si j’ai de l’eczéma, j’ai déjà vécu une situation de séparation très intense.

Celle-ci peut même remonter au moment où j’étais dans le ventre de ma mère. Dans ma vie, j’aurai tendance à recréer des situations où je me sentirai séparé, particulièrement des gens que j’aime. Toutefois, l’eczéma « touchant » la peau, ce qui me manque, même inconsciemment, c’est le contact, le toucher de la personne avant la séparation, que j’ai maintenant perdu ou que je n’ai plus que rarement. C’est donc ma peau qui faisait contact avec l’autre et ce contact m’ayant été retiré, ma peau exprime son besoin d’être touchée sous forme d’eczéma.

Cela m’amène à m’isoler, à me retirer et à me déprécier.

Je m’oublie constamment au détriment des autres. Cependant, j’accorde beaucoup d’importance à ce que les gens peuvent penser de moi ou à la façon dont ils me perçoivent. L’image que je projette est très importante. J’éprouve de la difficulté à être moi. Ne pas savoir où me mène mon destin me crée beaucoup d’inquiétude et alors, l’anxiété me gagne.

Donc, je passe du désespoir à la révolte ou à la colère. Ce désespoir qui « mijote » va « faire irruption » par vagues. Tous ces facteurs réunis m’amènent à vivre de la frustration et de l’irritation. Alors même que je cherche à plaire à tout le monde, j’omets de prendre en considération mes propres besoins ; tout cela afin de me faire aimer des autres. J’agis en fonction des attentes des autres au lieu de faire ce qui me plaît. je rejette qui je suis.

Je ne m’aime pas comme je suis donc, le fait que la peau, qui est apparente et que tous les gens peuvent voir soit en mauvais état, voire même « laide », va confirmer dans le physique comment je me perçois intérieurement. Plus je me rejette et plus j’attire des gens autour de moi par qui je vais avoir l’impression d’être rejeté ; ma peur du rejet va se manifester ! Cela m’amène à « battre en retraite » et à me couper de la réalité extérieure quand au fond de moi, ce que je veux, c’est de me rapprocher des gens.

Mais peux aussi être « irrité » émotionnellement sans que j’en sois conscient.

Je vais avec l’eczéma ériger une barrière physique entre moi et les autres afin de me protéger et d’éviter de me sentir menacé ou blessé. Toutefois, dans le cas d’un bébé, je vais développer une croûte de lait parce que j’ai besoin davantage de chaleur humaine et de contact physique avec les gens que j’aime. Alors, me sentant « isolé », je vais manifester de l’eczéma afin de me rapprocher des autres.

J’ai besoin d’amour et d’attention.

Toutefois, dans le cas d’un enfant, mon besoin d’être touché se manifeste avec celui d’avoir un contact peau sur peau (au sens propre du terme) avec une personne qui m’aime et non pas un contact où il y aurait une couverture ou des vêtements qui empêcheraient ce contact physique. Que je sois un adulte ou un enfant, cette croûte représente ce que je dois laisser aller pour enfin devenir moi, ce moi caché depuis si longtemps.

Alors j’ai à laisser aller certaines attitudes, certains schèmes mentaux afin de me détacher de mon passé et de me concentrer sur les actions à prendre afin de réaliser mon potentiel. J’ai à m’accepter  tel que je suis et à m’aimer. CE QUE JE NE ME DONNE PAS MOI-MÊME NE PEUT M’ÊTRE DONNÉ, TELLE EST LA LOI DE LA RÉCIPROCITÉ. J’identifie donc mes besoins réels et j’agis en fonction de ceux-ci. J’apprends à vivre pleinement l’instant présent, sachant que chaque geste que je pose aujourd’hui forme mon demain. J’avance dans la vie avec confiance.

Jacques Martel

LIRE AUSSI  Blocages énergétiques ou l'origine première des maux

 

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies

Jacques Martel

Voici le plus grand dictionnaire sur les causes des malaises et des maladies reliées aux pensées, aux sentiments et aux émotions. Il permet de prendre conscience de l’origine de nos malaises pour, grâce à la technique de l’intégration, permettre de changer nos attitudes et pensées, et désactiver la source du conflit.

https://amzn.to/3seX5Gc

Dis-moi où tu as mal : Je te dirai pourquoi

Dis-moi où tu as mal : Je te dirai pourquoi

Michel Oudoul

Notre corps parle. Encore faut-il savoir l’entendre. Allergies, anorexie, boulimie, cancer, fièvre, gorge (maux de…), inflammations, kystes, lumbago, migraine, nez (maux de), nodule, oreilles (maux d’…), poids (excès de), sciatique, spasmophilie, tumeurs, vertiges, yeux (maux d’…), etc., sont le signe qu’à l’intérieur de nous des tensions plus profondes cherchent à s’exprimer … Ouvrez ce livre, et vous saurez pourquoi.

https://amzn.to/3seX5Gc

Ecoute ton corps

Ecoute ton corps

Lise Bourbeau

Parce que tout ce qui se passe dans notre corps est un reflet de notre esprit, Lise Bourbeau nous invite à nous réconcilier avec nous-mêmes sur les plans physique, émotionnel, mental ou spirituel, et à être davantage conscients de ce qui se passe en nous. A travers les enseignements contenus dans ce livre et les nombreux exercices proposés, elle nous aide à atteindre ce à quoi nous aspirons tous : la joie, la paix, la sérénité, la santé, la réalisation de nos rêves et de nos aspirations.

Cette méthode simple et concrète permettra à chacun de s’accepter. Et de vivre en paix avec lui-même et, surtout, de s’aimer et de mieux aimer les autres. Puisque l’on récolte toujours ce que l’on sème, en aimant, nous récolterons l’amour ! Car, en somme, n’est-ce pas ce que nous recherchons tous ?

https://amzn.to/3seX5Gc

LIRE AUSSI  Son de la nature relax : oiseau, rivière, océan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *