Christelle Firework

Thérapeute holistique certifié thérapeute-holistique - certifié - bien-être - santé - équilibre - corps - esprit - guérison - médecine-douce - thérapie-alternative - développement-personnel - accompagnement - écoute - transformation - holistique
Texte de nos défunts : Quand je ne serai plus là...

Texte de nos défunts : Quand je ne serai plus là…

Vous est-il déjà arrivé de sentir la présence des défunts ? De les entendre, ou même de les voir ? De communiquer avec eux pendant votre sommeil ? Si tel est le cas, il est fort probable que vous ayez expérimenté un « vécu subjectif de contact avec un défunt », ou VSCD. Les VSCD, qui se manifestent dans une multitude de formes et de situations, réjouissent et réconfortent les endeuillés.

Ces vécus forts suggèrent que nos proches décédés ont survécu à la mort de leur corps physique et qu’une connexion subsiste au-delà de la mort. Ils ouvrent la perspective d’un lien relationnel continu qui se manifesterait, très exceptionnellement, très ponctuellement et très brièvement, lors de ces belles expériences.

Texte sur les défunts : Quand je ne serai plus là…

Quand je ne serai plus là, relâchez-moi.

Laissez-moi partir.

J’ai tellement de choses à faire et à voir encore.

Ne pleurez pas en pensant à moi.

Soyez reconnaissants pour les belles années où je vous ai donné mon amitié.

Si vous pouviez seulement deviner le bonheur que vous m’avez apporté.

Je vous remercie de l’amour que chacun m’avez démontré.

Maintenant, il est temps de voyager seul pour un court moment.

Cependant, vous pouvez avoir de la peine et je comprendrais.

La confiance vous apportera réconfort et consolation.

Nous serons séparés pour quelques temps.

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, je ne suis pas loin, et la vie continue.

Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai.

Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là.

LIRE AUSSI  Bulle de protection et visualisation : Comment mettre en pratique ?

Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement la douceur de l’amour que j’apporterai.

Et quand il sera temps pour vous de partir, je serai là pour vous accueillir absent de mon corps, présent avec Dieu.

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer car je ne suis pas là, je ne dors pas.

Regarde les milles vents qui soufflent, je suis le scintillement des cristaux de neige, je suis la lumière qui traverse les champs de blé, j’incarne désormais la douce pluie d’automne.

Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin. Je suis l’étoile qui brille dans la nuit.

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer. Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Quand je ne serai plus là…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *